Rokpa au TibetRokpa au Népal
Carte du Tibet

Cliquez pour en savoir plus sur le Tibet

Les  anciennes provinces tibétaines du Kham et de l’Amdo ont été intégrées aux provinces chinoises : Qinhai, Gansu, Sichuan et Yunnan.  Les régions tibétaines de Chine figurent parmi les plus pauvres au monde. Ce territoire grand comme l’Europe est occupé par une population d’environ six millions d’habitants qui vit très pauvrement de l’élevage et de l’agriculture.

Ces éleveurs et agriculteurs, disséminés dans des hameaux perchés à des altitudes de 3000 à 5000 mètres, sont soumis aux aléas et menaces d’un climat extrêmement rigoureux : étés très brefs, hivers interminables d’un froid parfois mortel. Les routes praticables sont rares, la population isolée vit dans des conditions souvent misérables, sans aucun accès aux soins médicaux de base et trop pauvre pour envoyer les enfants à l’école.

Les activités humanitaires de ROKPA se concentrent sur le Tibet oriental qui recouvre les provinces de Sichuan, Qinghai, Yunnan et Gansu.

Grâce à son partenariat fructueux avec les autorités locales, ROKPA compte parmi les rares organisations caritatives à pouvoir apporter son aide dans cette région.

Les objectifs des programmes ROKPA France

  • Assurer la scolarité d’enfants orphelins ou issus de familles pauvres en prenant en charge l’hébergement, les repas, les vêtements et les fournitures scolaires.
  • Préserver la culture tibétaine en recrutant des enseignants de tibétain et en prenant en charge leur salaire.
  • Préparer l’avenir : lorsque les enfants quittent leurs familles pour l’école, ils prennent conscience de la dureté des conditions de vie de leurs parents. Leur ambition est d’obtenir, grâce à leurs études, un emploi stable qui leur permettra de soutenir leur famille.

ROKPA a pour but d’aider les Tibétains à s’aider eux-mêmes.

La République du Népal compte parmi les pays les plus pauvres du monde. Environ 40% des Népalais vivent en-dessous du seuil de pauvreté. En raison du chômage croissant et de la médiocrité du système scolaire dans les zones de montagnes, la population de ces régions migre dans la vallée de Kathmandou. Ces montagnards déshérités s’entassent dans le quartier de Boudhanath où ils espèrent gagner quelques sous en mendiant auprès des touristes et pèlerins venus visiter le grand stupa.

Parmi ces déshérités, la situation des femmes et jeunes enfants est particulièrement dramatique.

Dans les milieux défavorisés, le statut social des femmes népalaises est caractérisé par la dépendance et l’oppression. En général les femmes sont mariées très jeunes et à l’âge de 20 ans, elles ont déjà plusieurs enfants – ce qui les exclut de toute possibilité de formation professionnelle. Après de nombreuses grossesses, elles sont souvent abandonnées par leur mari. Et sans métier, elles n’ont aucune chance de pouvoir subvenir à leurs besoins. Elles n’ont d’autre issue que d’aller mendier dans les rues, se prostituer ou  être exploitées pour des salaires de misère. Il leur reste alors à peine de quoi nourrir leurs enfants, pas assez d’argent pour payer l’école et peu de temps pour s’en occuper.

ROKPA apporte son aide aux enfants des rues de Kathmandou et permet aux mères qui élèvent leurs enfants seules d’accéder à une formation. En outre une soupe populaire permet aux sans-abris de manger des repas chauds. 

Un projet d’entrepreneuriat social de ROKPA : aide à l’autonomisation

La lutte contre la pauvreté passe par une aide à l’autonomisation. Ce principe ROKPA le met en œuvre de façon évidente au Népal dans les projets d’entrepreneuriat social destinés à sortir les plus démunis de leur précarité. L’objectif des entreprises sociales lancées par ROKPA est de permettre aux plus pauvres de mener de façon autonome un projet économique durable.

Ainsi dès 1996 ROKPA a mis en place une formation professionnelle de couture : dans un atelier, les femmes apprennent à tailler, coudre des vêtements et fabriquer des objets usuels en tissu qui sont vendus. Leur salaire de couturière leur permet ainsi  d’échapper à la rue et d’envoyer leurs enfants à l’école.

Les programmes de Rokpa France

Programmed'assistance d'aide aux victimes du séisme

Assistance au Népal

Tout d’abord, nous souhaitons vous remercier de votre aide apportée en urgence aux Népalais et vous donner des informations...

Programme au
Nepal
Objectif
au mieux
Tente-nomade-Nangchen

École de Nangchen

Programme éducatif de Nangchen Province du Qinghai (Chine) – Préfecture autonome tibétaine de Yushu – District de Nangchen Le...

Programme au
Tibet
Objectif
16 839 € / an
Atelier des femmes de Bodnath

L’Atelier des Femmes

Katmandou, Népal — 2013 – Un projet d’entrepreneuriat social de ROKPA : aide à l’autonomisation Comme le montre la photo,...

Programme au
Népal
Objectif
400 € / M2
Ecole en langue tibétaine de Tamaho pour les enfants pauvres et orphelins

Ecole de Tamaho

Ecole en langue tibétaine pour les enfants pauvres et orphelins Ma-chen, Qinghai, Chine – 2003-2005 Le village de Tamaho...

Programme au
Tibet
Terminé
Ecole primaire de Balmo

Ecole primaire de Balmo

Sichuan, Chine – 2000-2004 Le village de Balmo est situé dans la Province du Sichuan, préfecture Dartsendo, district de...

Programme au
Tibet
Terminé