DunLam-tashidele

En tant que sympathisant de Rokpa France, vous êtes intéressé(e) par les actions d’éducation au Tibet. Actuellement notre action auprès des Tibétains au Tibet devient tellement difficile que nous ne pouvons plus aller sur place apporter l’argent des programmes.

Au vu de ces difficultés immenses, nous avons décidé de nous tourner vers l’aide aux Tibétains en France en créant une nouvelle association : Dünlam.

Cette association a pour but d’aider les Tibétains qui ont déjà leurs papiers et ont reçu des cours de français,  à s’insérer socialement et professionnellement en France.

  • D’une part, grâce à une immersion dans des familles françaises pour améliorer et maîtriser le niveau de langue et connaître la vie en France.
  • D’autre part proposer, pour les plus motivés et ceux ayant un projet professionnel, de financer des bourses de formation et/ou de leur fournir de l’aide à l’insertion professionnelle.

Témoignages :

Ce modèle a été expérimenté par une famille française avec Annie et une jeune fille tibétaine, Tenzin Dolma. Leurs témoignages vous donneront un aperçu de la richesse de cet échange.

Annie :

 » En juillet  2013 Tenzin  Dolma est venue passer trois semaines de vacances scolaires chez nous. En été il y a toujours beaucoup de monde ici…Tenzin Dolma était un peu perdue au milieu de cette grande famille…Je lui ai demandé de m’écrire chaque jour ce qu’elle avait vécu, nous avons corrigé ses erreurs au quotidien. Tenzin Dolma est revenue : l’été 2014, aux vacances de Pâques 2015, l’été 2016,et depuis cette date elle est restée avec nous en accord avec sa famille. Elle a réussi le CAP Petite Enfance par correspondance en juin 2017. Actuellement elle prépare le concours d’aide soignante au GRETA.Notre rencontre a été et reste chaleureuse, enrichissante… Bien sûr, j’ai choisi d’aider Tenzin Dolma à s’intégrer au maximum à la vie française,à travailler avec des français dans le futur plutôt  que d’aller travailler au restaurant chinois… C’est une expérience  si positive que je me dis que s’il y a d’autres jeunes tibétains qui ont une telle soif d’apprendre et d’étudier, vivre dans une famille française bienveillante est une aide précieuse et efficace. »

Tenzin Dolma :

 « Annie m’a accueillie chaleureusement dans sa famille. Depuis que j’ai rencontré Annie et sa famille, j’ai appris beaucoup de choses sans arrêt. Je suis toujours en train d’apprendre avec elles. Pour le premier été, Annie m’a fait écrire mon journal pour améliorer mon français. A la plage, ses enfants et ses petits-enfants me disaient une phrase. J’écrivais leur phrase dans mon cahier et Annie les corrigeait. J’ai aussi appris comment les français vivent, pensent… J’ai de la chance d’avoir rencontré cette grande famille qui est très gentille. C’est important de s’intégrer à la vie française. C’est bien de s’ouvrir aux français et à la vie française plutôt que de rester dans sa communauté tibétaine. J’encourage les jeunes tibétains à vivre l’expérience de l’accueil des français. »

-> Est ce que ce projet vous intéresse ?

-> Pensez-vous pouvoir proposer un hébergement temporaire ? (minimum 6 mois)

-> Pensez-vous avoir des ami(e)s ou voisin(e)s qui pourraient accueillir, en urgence, un(e) Tibétain(e) pour un temps plus ou moins long ?

-> Voulez-vous être tenu au courant de l’évolution de ce projet ?

DüNLAM

Pour nous écrire ou nous soutenir par vos dons  :
Adresse courrier
1 rue des Reculettes – 75013 Paris
Adresse mail : dunlam@free.fr
Tél. : 06 31 53 03 47